Caroline Raybaudi

Artiste Lyrique Soprano - Comédienne

// 

Mail
Mail
Mail
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon

Création graphique : médiane - art & communication

Bio de Caroline Raybaudi

Issue d'une famille de photographes (son grand-père Joseph crée le CAFAL à Troyes en 1973), Caroline Raybaudi commence sa pratique artistique par la flûte traversière et le théâtre (classe de Pascal Broché) au Conservatoire de Troyes, sa ville natale.

Elle poursuit ses études de théâtre au Conservatoire de Nancy (classes de Nathalie Seliesco et Boutros El Amari).

Elle obtient un Master1 en Musicologie et un Master2 en Administration culturelle à l'Université de Reims, et valide un DEM et un Perfectionnement en Chant lyrique au Conservatoire de Nice, dans la classe d'Elizabeth Vidal.

Elle remporte un Second Prix en niveau Excellence (4e cycle) en chant au Concours Artistique d'Epinal. Elle est Finaliste au Concours National de Chant de Béziers en 2016.

 

 

 

SPECTACLE VIVANT

 

 

Caroline Raybaudi découvre l'opéra en chantant dans le choeur d’enfants de l'opéra "Un monde nouveau" de Francis Coiteux.

Maîtrisant autant l'univers de la voix parlée que celui de la voix chantée, elle aborde donc souvent des rôles mixtes, alliant textes parlés et chants, au sein de différents genres artistiques : opéra, opérette, théâtre musical, jeune public...

Elle interprète le rôle de Louise dans "La Vie parisienne", opérette d'Offenbach à l'Opéra de Reims sous la baguette de Dominique Trottein et dans une mise en scène de Nadine Duffaut.

Dès 2011, Caroline Raybaudi crée ses propres spectacles lyriques dans lesquels elle tient le rôle

principal : "La Gourmandise de Ciboulette" et "Ciboulette, l’Artiste coquette". Dotée d'un sens créatif développé, elle s'applique également à l’écriture des dialogues, le choix ou l'écriture des partitions (paroles et/ou musique), la mise en scène, ainsi que le choix ou la création des décors, accessoires et costumes de chacun de ses spectacles.

En 2012, elle joue le rôle de Véronique dans "Le Docteur Miracle", opéra comique de Bizet ("Bizet avant Carmen") sous la direction de François Legée (orchestre du Gradus ad Musicam) et dans une mise en scène de Carmelo Agnello à la Salle Poirel à Nancy et au Château de Lunéville. La même année, elle chante des extraits de la "Messe en ut" de Mozart sous la direction de François Legée (Gradus ad Musicam).

 

 

 

En 2013, elle intègre "La Princesse et le Pêcheur", spectacle musical jeune public de Stéphane Thérel, dans lequel elle interprète les rôles de la Princesse et de la Sorcière.

 

 

 

En 2014, elle crée son troisième spectacle lyrique "Ciboulette découvre la musique mécanique", commandé par le Musée de la Musique Mécanique des Gets, dans le cadre du 16ème Festival International "La Musique Mécanique et la gastronomie".

 

La même année, elle joue le rôle de Catherine dans "Pomme d’Api", opérette d’Offenbach et chante le rôle unique de "La Voix humaine", opéra de Poulenc à la Salle Raugraff à Nancy (article de presse : Opérette Magazine, ANAO).

En 2018, elle chante dans le spectacle musical familial "Thaïs dans la tempête du temps" de Christian Magnani au Musée de la Lutherie de Mirecourt.

En 2019, on peut la découvrir dans le rôle (parlé et chanté) de Capucine dans "Les Comptines de Capucine", one woman show jeune public de Michaël Marche (théâtre musical interactif).

En 2019, elle chante le rôle de La Cousine dans "Madama Butterfly", opéra de Puccini à l'Opéra National de Lorraine, sous la direction musicale de Modestas Pitrenas et dans une mise en scène d'Emmanuelle Bastet.

 

Caroline Raybaudi se produit régulièrement en récital et chante un répertoire très varié : opéra, opérette, mélodie, comédie musicale, musique sacrée, musique contemporaine...

 

 

Caroline Raybaudi s'intéresse très tôt à la musique contemporaine : Francis Coiteux compose pour elle "Vacances aux îles Carolines" duo pour flûte traversière et violoncelle.

Quelques années plus tard, elle aborde le répertoire vocal de la musique contemporaine en chantant les "Song books" et les "Mesostics re Merce Cunningham" de John Cage qu'elle travaille avec Monica Jordan de l'Ensemble Aleph et qu'elle présente au Musée des Beaux-Arts de Reims. Elle chante également dans les "Momenti di Dante" de Patrick Marcland au Conservatoire de Reims.

 

Son goût pour la musique contemporaine l'amène à créer plusieurs oeuvres vocales, dont elle écrit parfois préalablement les paroles (cf CREATIONS).

Elle crée en 2008 la partie de soprano solo de la "Messe de Noël" de Vincent Royer (jouée dans plusieurs églises lorraines). Vincent Royer écrit pour elle la mélodie "Spectacle rassurant" sur laquelle elle réalise un clip.

Elle enregistre les rôles féminins de trois opéras pour enfants composés par Francis Coiteux.

Francis Coiteux compose pour elle deux partitions sur des paroles qu'elle a préalablement écrites:

-la mélodie "Serins, merles et perroquets, approchez !" sur laquelle elle réalise un clip, projeté en 2019 dans le cadre de l'exposition "Voyages" à la Maison de la Musique Mécanique de Mirecourt,

-le cycle de mélodies "Le Carrousel des saisons" (pour soprano, choeur d'enfants et quatuor à cordes) créé en 2018 au Rio à Mirecourt.

En 2018, Marc Namblard lui propose d'enregistrer les sonnets en italien et en français (voix off) des "4 saisons" de Vivaldi pour son oeuvre "La Toile des saisons" exposée au Musée de la Lutherie de Mirecourt de mars 2018 à mars 2019. 

 

 

CINEMA

 

Parallèlement au spectacle vivant, Caroline Raybaudi se forme au jeu face à la caméra avec Bosilka Simonovitch (Cours Florent) et Kim Massee et Pascal Rémy (Artworx Films). Elle participe au stage Ciné Masterclass dans lequel elle joue face caméra sous la direction de 7 réalisateurs et 7 directeurs de casting.

 

 

Dès 2008, elle joue une vingtaine de rôles dans différents courts-métrages...

Sensible à la transversalité artistique, elle se lance en 2011 dans la réalisation et l'interprétation du clip lyrique  : "L'Amante Macabre" (musique de : Michel Decoust) (Productions LyriCiné).

 

En 2015, on peut la voir au cinéma dans le rôle de L'assistante sociale dans le long métrage "Une enfance" ("A Childhood") de Philippe Claudel  (Prix : Gold Hugo du Meilleur film au Chicago Film Festival et Bayard d'or du Meilleur scénario au FIFF de Namur)

En 2017, elle interprète et réalise le clip lyrique "Serins, merles et perroquets, approchez !", sur le thème de la musique mécanique et des arts forains (Paroles : Caroline Raybaudi / Musique : Francis Coiteux) (Partition éditée chez Fertile Plaine : FP2645), ainsi que le clip lyrique "Spectacle rassurant" (Musique : Vincent Royer) (Productions LyriCiné).